DERNIERE MINUTE

Syrie : vives critiques après l'annonce d'une élection présidentielle

Vous lisez:

Syrie : vives critiques après l'annonce d'une élection présidentielle

Taille du texte Aa Aa

Les critiques fusent après l’annonce d’une élection présidentielle en Syrie le 3 juin prochain alors que la guerre civile fait rage. L’annonce a été faite ce lundi par le régime de Bachar al-Assad au lendemain d’une journée sanglante, marquée par la mort d’environ 270 personnes, notamment à Alep, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme.

Le président syrien Bachar al-Assad n’a pas annoncé officiellement qu’il serait candidat. Mais ses alliés, comme ses détracteurs ne doutent pas qu’il briguera un troisième mandat.

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon et le médiateur international Lakhdar Brahimi ont estimé que ce scrutin ne pouvait qu’“entraver la recherche d’une solution négociée”.

L‘élection a été qualifiée de “farce” par la Coalition nationale syrienne et de “parodie de démocratie” par Washington.

Washington a affirmé par ailleurs ce lundi, examiner des éléments sur l’utilisation d’une substance chimique toxique par le régime syrien dans un village.

Avec AFP et Reuters