DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ukraine : les séparatistes ne démobilisent pas

Vous lisez:

Ukraine : les séparatistes ne démobilisent pas

Taille du texte Aa Aa

En Ukraine, pas de trêve de Pâques pour les séparatistes russophones, qui tiennent toujours les bâtiments administratifs des grandes villes de l’est du pays.

A Lugansk, des insurgés pro-Moscou se sont réunis pour débattre de la formulation des questions qu’ils comptent soumettre à référendum le 11 mai. Elles porteront sur la mise en place d’un Etat fédéral et sur le statut de la langue russe.

“Nous ne soutenons pas l’actuel gouvernement qui a pris le pouvoir par la force et qui dicte ses règles à présent. La constitution ukrainienne veut que le gouvernement soit élu par le peuple,” a déclaré l’adjoint du commandant auto-proclamé du quartier général des services de sécurité, sans dévoiler son identité.

Des médiateurs de l’OSCE sont partis à la rencontre des séparatistes pour leur demander de respecter l’accord conclu jeudi à Genève. Mais aucun signe à ce stade de désarmement ou d‘évacuation des bâtiments occupés.

La tension est encore montée d’un cran à Slaviansk quand le maire auto-proclamé a annoncé que deux corps de militants pro-russes criblés de coups de couteau avaient été repêchés ce lundi dans le fleuve. Comme après la fusillade de dimanche qui a fait trois morts au moins, il a appelé Moscou à envoyer ses troupes.

A Donetsk, comme il l’avait fait sur la place Taksim d’Istanbul, le pianiste allemand Davide Martel est venu jouer sur les barricades dans l’espoir de calmer les esprits.