DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Salon automobile de Pékin : la Chine est toujours l'eldorado des constructeurs

Vous lisez:

Salon automobile de Pékin : la Chine est toujours l'eldorado des constructeurs

Taille du texte Aa Aa

Les plus importants constructeurs automobiles mondiaux se sont donnés rendez-vous au salon de Pékin qui a ouvert ses portes au public.
Depuis 2010, la Chine est le premier marché automobile mondial, il n’est donc pas question de manquer ce rendez-vous. L’allemand Audi en a profité pour présenter la version hybride de son A3, l’A3 e-Tron produite en Chine.
Le constructeur allemand Volkswagen, dont fait partie Audi, détient 15,1% de part du marché chinois devant General Motors 14,5 et le sud-coréen Hyundai 7,6%.
Le premier constructeur français en Chine : PSA Peugeot Citroën arrive tout juste à 3,5% du marché chinois.

A l’instar des marchés matures, la Chine est en train de succomber à la mode des 4X4 urbains. Ces véhicules à la silhouette trapue ont envahi les stands du salon de Pékin.
151
“Ces dernières années affirme ce chef d’entreprise, la Chine a réformé et ouvert son économie. Le pays s’est développé très vite et les entreprises aussi, ce qui a entraîné le segment haut de gamme à se développer rapidement également. Peu importe si on parle de grands groupes ou pas. Leurs patrons et leurs cadres supérieurs aiment tous rouler avec ces 4X4 urbains”

Cette année encore, les constructeurs présents à Pékin font la part belle aux voitures de luxe car les experts prédisent une croissance confortable du marché intérieur chinois, entre 8 et 10%.
Mais attention : de plus en plus de villes chinoises annoncent des quotas d’immatriculations de voitures neuves pour limiter la pollution et l‘âge d’or du marché automobile chinois est menacé.