DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Visite de Joe Biden à Kiev, envoi de soldats américains en Pologne


Ukraine

Visite de Joe Biden à Kiev, envoi de soldats américains en Pologne

Une visite du vice-président américain en Ukraine et l’annonce de l’envoi de 600 soldats américains en Pologne et dans les pays Baltes. Ce mardi, les Etats-Unis ont fait monter encore la pression sur la Russie.

Joe Biden a estimé que le temps était compté et que Moscou devait agir en cessant de soutenir les insurgés pro-russes et en retirant ses troupes massées à la frontière.

Le vice-président américain a évoqué également la question énergétique. “Une équipe américaine travaille actuellement dans la région avec l’Ukraine et ses voisins pour augmenter l’approvisionnement en énergie de l’Ukraine, a indiqué Joe Biden qui souhaite que “la Russie ne puisse plus utiliser l‘énergie comme une arme politique contre l’Ukraine et l’Europe.”

Depuis l’augmentation spectaculaire du prix du gaz russe, Kiev a affiché sa volonté de trouver d’autres sources d’approvisionnement en gaz naturel.

L’une des pistes est d’inverser les flux gaziers au départ de la Slovaquie et fournir l’Ukraine en gaz, selon l’expert Mykhaylo Honchar. “C’est une des tâches les plus urgentes. Elle pourrait apporter des résultats, même partiels dès cette année. L’Ukraine en a cruellement besoin. C’est pourquoi la position des États-Unis sur cette question pourrait encourager le gouvernement slovaque à prendre une décision “

Le 15 avril, le ministre slovaque de l’Economie avait déclaré que son pays et Kiev signeraient le 28 avril un mémorandum autorisant l’inversion des flux gaziers qui transitent de l’Ukraine vers l’Union européenne.

Par ailleurs, ce mardi soir, Washington a annoncé déployer pour des exercices en Pologne et dans les pays Baltes 600 soldats. “C’est un message adressé à Moscou”, a souligné le contre-amiral John Kirby, porte-parole du Pentagone.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Liban : Toufail sorti de son isolement