DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les tentations de la Transnistrie


Moldavie

Les tentations de la Transnistrie

Tiraspol, capitale de la Transnistrie. Même si l’on en parle peu, une région bien réelle et peut être le théâtre de prochains affrontements territoriaux. Un territoire à l’est de la Moldavie, qui s’est autoproclamé République de Transnistrie, et dont le parlement le 16 avril a officiellement demandé à la Russie qu’elle reconnaisse aussi son indépendance. En pleine crise de crimée…

Réponse, le lendemain, de Vladimir Poutine : “c’est un peuple très pro-russe. Il y a beaucoup de citoyens russes vivant en Transnistrie. Ces gens ont leur propre vision de leur avenir, de leur destin. Et ce n’est rien d’autre qu’une manifestation de la démocratie, si nous permettons à ces gens de faire ce qu’ils veulent.”

La République moldave du Dniestr, son nom officiel, est autoproclamée en 1990. Depuis, elle n’a jamais été reconnue internationalement, sauf par l’Ossétie du sud et l’Abkhazie, elles-mêmes autoproclamées. 30 % de Russes y vivent, au côté de 32 % de Moldaves et 29 % d’Ukrainiens.

Les Transnistriens ont fait sécession après la chute de l’URSS, craignant une fusion entre la Moldavie et la Roumanie.Très vite, des affrontements éclatent entre forces moldaves, et milices russophones de la région, soutenues par Moscou. En 1992, à l’issue d’une guerre-éclair qui fait 2 000 morts, les Russes promettent leur neutralité si la Moldavie garantit l’autonomie de la région.

Mais la population s’entête. En 2006, Tiraspol demande par référendum son rattachement à la Russie. 97 % des votants se prononcent pour.

La Russie dans le contexte actuel, restera t-elle neutre? Les Européens s’inquiètent d’un possible coup de force russe là-bas. D’autant que la Moldavie a signé un accord d’association en novembre dernier avec l’Union Européenne, dont le but est d’intégrer progressivement le pays au marché intérieur de l’UE. Par la voix du vice-Premier ministre Dmitri Rogozine, Moscou avait conclu alors : “le train de la Moldavie vers l’Europe perdra ses wagons en Transnistrie”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Palestine : accord de réconciliation entre le Hamas et l'OLP