DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rubik's cube : 40 ans plus tard, on se casse toujours la tête

Vous lisez:

Rubik's cube : 40 ans plus tard, on se casse toujours la tête

Taille du texte Aa Aa

C’est l’un des objets cultes des années 80. Le Rubik’s cube fête son quarantième anniversaire. Quarante ans qu’il est sorti tout droit de l’imagination d’un professeur d’architecture hongrois, Ernõ Rubik, qui voulait faire réfléchir ses étudiants, et qui a fini par obnubiler des millions d’addicts à travers le monde.

“Le cube m’a accompagné d’une manière ou d’une autre plus de la moitié de ma vie, dit-il. En réfléchissant, je peux dire que l’essentiel de ma vie adulte s’est passé avec le cube parce que je n’avais que trente ans quand je l’ai créé. Et aujourd’hui, quarante ans plus tard, je peux dire : je connais bien le cube, je sais tout ce qui s’est passé autour du cube.”

Pour célébrer cet anniversaire, Ernõ Rubik et le Liberty Science Center de Jersey city dans le New Jersey, ont concocté cette exposition. Baptisée “Au-delà du Rubik’s cube”, elle revient sur l‘épopée complète du casse-tête en trois dimensions le plus vendu au monde. Environ 350 000 000 d’exemplaires de la version classique ont été écoulés en quarante ans.