DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

The Corner : le Bayern en danger


the corner

The Corner : le Bayern en danger

Le Real Madrid, qui vise la Décima – un dixième sacre en Ligue des champions – recevait le tenant du titre, le Bayern Münich, au stade Santiago-Bernabéu.

Carlo Ancelotti a déjoué les plans des Bavarois en mettant en place une stratégie basée sur la contre-attaque.

Cela a payé à la 19e minute quand Karim Benzema a trouvé le chemin des filets.

Le Bayern a eu la possession du ballon, surtout en fin de rencontre, et s’est procuré plusieurs occasions mais sans parvenir à les convertir.

Le Real a donc signé son huitième succès d’affilée à domicile en Ligue des champions.

On verra si ce petit avantage sera suffisant lors du match retour à l’Allianz Arena.

Carlo Ancelotti, l’entraîneur du Real Madrid : “Notre première mi-temps était fantastique. On a eu trois ou quatre occasions franches en contre-attaque, un domaine dans lequel mon équipe excelle. C’est normal de jouer en contre-attaque contre le Bayern. On a très bien défendu durant la majeure partie de la rencontre, et plus on défend haut, mieux c’est pour nous.”

Pep Guardiola, l’entraîneur du Bayern : “Bien sûr, s’ils avaient voulu la possession du ballon, c’eût été un match bien plus ouvert. Parfois dans le football, vous entendez qu’il faut jouer de façon plus verticale mais le Real Madrid est inarrêtable quand le ballon va d’un camp à l’autre. C’est la meilleure équipe du monde en contre-attaque. Chez eux, il n’y a que des athlètes. Ce sont des joueurs de foot mais avant tout des athlètes.”

Duel cadenassé entre l’Atlético et Chelsea

L’Atlético Madrid, qui n’avait plus atteint ce niveau de la compétition depuis 40 ans, était opposé à Chelsea, vainqueur de l‘épreuve en 2012 et en demi-finale pour la septième fois en onze ans.

Les Colchoneros ont dominé la rencontre disputée au stade Vicente-Calderon mais sans parvenir à trouver la faille dans la muraille dressée par José Mourinho.

Problème pour les Blues : ils ont perdu sur blessure leur gardien Petr Cech et leur capitaine John Terry.

Tous deux devraient être absents jusqu‘à la fin de la saison et donc forfaits pour le retour prévu à Londres mercredi prochain.

Diego Siemone, l’entraîneur de l’Atlético Madrid : “Nous savions qu’ils allaient jouer de cette façon, mais nous n’avons pas réussi à transpercer leur défense qui n’est pas pour rien la meilleure d’Angleterre. Tout reste ouvert, tout reste possible pour le match retour et on verra bien la semaine prochaine si ce 0-0 était un bon résultat pour eux, ou un bon résultat pour nous.”

José Mourinho, l’entraîneur de Chelsea : “C’est une équipe très difficile à jouer, très physique, et redoutable sur les coups de pied arrêtés. On a réussi à les stopper et sans que Mark Schwarzer ait besoin de faire des prouesses. Il n’a pas été l’homme du match parce qu’en fait c’est toute l‘équipe qui a bien défendu.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

the corner

The Corner : 4 pour Paris, 33 pour Benfica