DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Irak : les élections du changement?

Vous lisez:

Irak : les élections du changement?

Taille du texte Aa Aa

Les rues de Bagdad sont envahies par la propagande électorale, alors que les Irakiens se préparent à renouveller leur parlement pour la première fois depuis le départ des troupes américaines en 2011.

Malgré la violence rampante et les check-points, les principales avenues de la capitale arborent les affiches des candidats, avec leur photo, leur nom et celui de leur formation, mais rarement leur programme.

Or, pour beaucoup, ces élections sont l’occasion de changer de dirigeants et d’aller de l’avant.

“ C’est un bon moyen de changer, il faut que les gens aillent voter, et désignent le meilleur, le plus efficace “ souhaite cet irakien. Cette femme, elle, espère “ des élections justes et impartiales “ : “ les Irakiens veulent le changement, pour que les espoirs du peuple se réalisent”, ajoute-t-elle.

Près de 20,5 millions d‘électeurs sont appellés à renouveller un parlement qui a très peu légiféré depuis son élection en 2010. De surcroit, le bilan du gouvernement est très maigre, il n’a pas su diversifier l‘économie, absolument dépendante du pétrole. Le taux de chômage, selon la CIA, dépassait les 16 % en 2012.

Un changement de cap politique et la fin des divisions sectaires, c’est le sentiment que Mohammed Shaikhibrahim, notre envoyé spécial en Irak, a recueilli dans les rues du quartier de Rusafa.

“ Profiter d’une vie meilleure, sur le plan économique, sécuritaire, et social, c’est l’espoir des Irakiens pour ces élections, dans un pays usé par les luttes politiques et les problèmes de sécurité “ explique-t-il.