DERNIERE MINUTE

La Marche des Vivants, 70 ans après les déportations de Hongrie

Vous lisez:

La Marche des Vivants, 70 ans après les déportations de Hongrie

Taille du texte Aa Aa

Des milliers de personnes se sont réunies à Budapest, 70 ans après la déportation de près d’un demi-million de Juifs de Hongrie. Depuis 12 ans, la Marche des Vivants rend hommage aux victimes du camp d’Auschwitz-Birkenau. L‘événement revêt une importance toute particulière cette année car les partis d’extrême droite gagnent du terrain en Hongrie.

Jobst Bittner, représentant d’une association de descendants de criminels nazis, est l’un des initiateur de la marche : “nous devons raconter les vraies histoires de nos parents et nos grands-parents. En traitant l’Histoire, nous pouvons nous opposer à l’antisémitisme d’aujourd’hui.”

Un antisémitisme propagé notamment par le parti d’extrême droite hongrois, Jobbik, avec lequel le Front national Français de Marine Le Pen voudrait s’allier.

“La Marche des Vivants est organisée tous les ans à Budapest, mais cette fois l‘événement est d’autant plus symbolique que la Hongrie a dédié cette année 2014 à la mémoire de l’Holocauste. Et ce, alors que les relations entre gouvernement hongrois et associations juives sont au plus bas, et que plus de 20% des suffrages des dernières législatives ont bénéficié à un parti antisémite”, conclut Andrea Hajagos, membre de notre bureau à Budapest.