DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Législatives en Irak : vote anticipé des forces de sécurité

Vous lisez:

Législatives en Irak : vote anticipé des forces de sécurité

Taille du texte Aa Aa

Les élections législatives irakiennes auront lieu dans deux jours, mais d’ores et déjà, policiers et soldats étaient appelés aux urnes ce lundi. Idem pour les médecins. Un vote anticipé afin de permettre aux forces de l’ordre et au personnel médical d‘être opérationnels mercredi.

Le scrutin se déroule sur fond de violences récurrentes. D’ailleurs, ce lundi, au moins 5 policiers sont morts dans un attentat suicide commis dans un bureau de vote à Bagdad.

Par ailleurs, au moins six journalistes irakiens ont été blessés dans l’attaque du bus qui les transportait vers un bureau de vote de Mossoul dans le nord du pays.

Il s’agit des premières législatives depuis le départ des troupes américaines d’Irak en 2011. 9000 candidats sont en lice pour occuper un des 328 sièges à pourvoir.

Le Premier ministre Nouri al-Maliki fait figure de favori face à une opposition qui avance en ordre dispersée. Faute de remplacant potentiel, l’actuel chef du gouvernement devrait donc décrocher un troisième mandat.

Les Irakiens vivant à l‘étranger ont commencé à voter dès ce dimanche.

Mercredi, 20 millions d‘électeurs sont attendus dans les bureaux de vote.

Les autorités ont décrété cinq jours fériés, de dimanche à jeudi, pour tenter de sécuriser le scrutin.

Depuis le début de l’année, ce sont près de 3000 personnes qui ont été tuées dans des attaques ou des attentats. Des violences à caractère confessionnel, entre chiites et sunnites.
Avec en plus, la guerre en Syrie voisine dont les conséquences se font sentir en Irak.