DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Président de la Commission européenne, personnage clé de l'Union


monde

Président de la Commission européenne, personnage clé de l'Union

Qui succèdera à José Manuel Barroso ? Et à quoi servira-t-il ? Le président de la Commission européenne est en fait le personnage le plus puissant et le plus important des institutions de l’Union Européenne. Il est le président de l’exécutif européen.

Il siège avec ses commissaires au Berlaymont, à Bruxelles depuis 2004 et la première Commission Barroso. 28 commissaires, au nombre des Etats membres, avec des porte-feuilles bien définis, ils sont un peu les ministres de l’Union européenne.

Le président de la Commission n’est pas élu par les électeurs mais leurs voix porteront. Car, en tenant compte des résultats et du groupe arrivé en tête, le Conseil Européen, les 28 chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union, propose un candidat au Parlement européen. Le Parlement approuve ou non, à la majorité des membres qui le composent. Dans le cas contraire, la procédure recommence avec un autre candidat.

La fonction est créée en 1957. L’Union Européenne n’existe pas encore, c’est la Communauté Economique Européenne, et elle n’a que 6 membres. C’est l’allemand Walter Hallstein qui occupera le premier le fauteuil, mais sans vrais pouvoirs propres.

Petit à petit, le rôle de président de la Commission gagne en importance mais la crise dûe aux chocs pétroliers de 1973 et 1979, limite son influence. Une période d’“euroscélore” qui s’achève avec la présidence du français Jacques Delors, en 1985.

De traité en traité, la fonction revêt de plus en plus les atours du présidentialisme. Jacques Delors reste 10 ans à la tête de l’exécutif et s’affirme en leader. En partant en 95, il laisse une Europe profondément rénovée, et élargie à quinze Etats.

Chef de l’exécutif, le président de la Commission nomme mais aussi peut renvoyer son équipe, les commissaires. Il détermine, oriente la politique de l’Union et soumet ses propositions de loi au Conseil de l’Union et au Parlement européen. Sauf exception, tout acte législatif n’est adopté que sur proposition de la Commission. Enfin, le président est le représentant de l’Union à l‘étranger.

Il est aussi le garant des traités européens et veille à leur respect. Le traité de Lisbonne, signé en 2007 et entré en vigueur en 2009, a contribué à donner davantage de poids à la fonction et davantage d’indépendance vis-à-vis des Etats membres. Parmi les nouvelles attributions du président : le contrôle des budgets nationaux.

Onzième président de la Commission européenne, le portugais José Manuel Barroso occupait cette fonction depuis 2004 et avait reconduit en 2009.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les tornades font au moins 18 morts aux Etats-Unis