DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Regain de tension dans l'est de l'Ukraine

Vous lisez:

Regain de tension dans l'est de l'Ukraine

Taille du texte Aa Aa

À Slaviansk, dans l’est de l’Ukraine, les séparatistes pro-russes détiennent toujours sept observateurs étrangers de l’OSCE. Ils seraient en bonne santé selon le maire autoproclamé de la ville, qui se dit prêt à discuter de leur libération, à condition que l’Occident lève les sanctions contre les leaders de la rébellion.

Une atmosphère pesante règne sur cette cité de 110 000 habitants, qui échappe depuis deux semaines au contrôle de Kiev, mais où, comme ailleurs en Ukraine, la population reste divisée.

Danil est pour une Ukraine unifiée : ‘‘Franchement, j’en ai marre de ce qu’il se passe en ce moment : le commerce s’est arrêté, les gens ont peur de marcher dans la rue, de sortir de chez eux. La majorité des magasins ne fonctionnent pas. J’aimerais que les choses se calment, mais je ne voudrais pas être en Russie. Ce ne serait pas mieux là-bas.’‘

Sergei, lui, soutient totalement les séparatistes de Slaviansk : ‘‘Quand j’entends ce qu’ils disent à Kiev en ce moment, je soutiens même la sécession de l’Ukraine. Chaque jour, ils nous traitent de terroriste ou de bandit. J’en ai marre.’‘

Par ailleurs, des pro-russes ont pris d’assaut ce mardi le siège du gouvernement régional à Louhansk. Des tensions également à Donetsk et à Kharkiv, la deuxième ville d’Ukraine, après la tentative d’assassinat du maire de la ville. Il a été grièvement blessé par balles alors qu’il faisait son jogging. Il est hospitalisé en Israël, où son état est jugé stable.