DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une exécution vire au supplice en Oklahoma

Vous lisez:

Une exécution vire au supplice en Oklahoma

Taille du texte Aa Aa

Une exécution tourne au fiasco dans une prison de l’Oklahoma. Un condamné à mort a succombé plus de 40 minutes après l’injection létale. Les produits utilisés, jamais testés, n’ont pas fonctionné, l’arrêt de l’exécution a alors été ordonné, mais l’homme a sombré dans un état de souffrance et d’agitation, il est décédé d’une crise cardiaque après une longue agonie.

Depuis des semaines, les deux condamnés pour meurtre, demandaient la suspension de leur exécution faute de connaître la composition de l’injection. Après l’incident de mardi soir, la deuxième exécution a été reportée de 14 jours. La défense réclame une enquête indépendante et une autopsie.

Depuis le refus des fabricants européens de vendre leurs produits pour des exécutions, plusieurs États américains font appel à des laboratoires non homologués.

Avec AFP et Reuters