DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

A Slaviansk, les prorusses célèbrent le 1er mai


Ukraine

A Slaviansk, les prorusses célèbrent le 1er mai

A Slaviansk, bastion des insurgés dans l’Est de l’Ukraine, ce 1er mai a été l’occasion de célébrations. L’occasion aussi pour les prorusses de réaffirmer leur opposition au gouvernement central. Agitant des drapeaux soviétiques, ils dénoncent ceux qu’ils appellent “la junte de Kiev”, et se disent prêts à participer au référendum voulu par les séparatistes.

“C’est sûr, je participerai au référendum du 11 mai et je dirai “oui” à l’indépendance de la République de Donestk”, dit cet homme.

“Le programme que le président ukrainien Tourtchinov nous impose depuis Kiev n’est pas approprié. Avec ce genre de programme, on n’a plus qu‘à se pendre. Tout devient plus cher”, estime cette femme.

Par ailleurs, les négociations se poursuivent pour tenter de libérer les observateurs militaires de l’OSCE, retenus depuis près d’une semaine par les insurgés de la ville.

Le chef des séparatiste et maire auto-proclamé de Slaviansk, Viatcheslav Ponomarev, n’a pas donné plus de détails devant les caméras. Il espère échanger ceux qu’ils qualifient de “prisonniers de guerre” avec des rebelles capturés par Kiev.

Parmi les observateurs aux mains des insurgés, sept sont étrangers, allemands, danois, polonais et tchèque. La chancelière Angela Merkel a demandé à Vladimir Poutine d’aider à leur libération.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Un 1er mai à deux visages à Istanbul