DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La ruée des pro-russes sur le Parquet de Donetsk

Vous lisez:

La ruée des pro-russes sur le Parquet de Donetsk

Taille du texte Aa Aa

Et un de plus… En moins d’une heure, le bâtiment du Parquet régional de Donetsk est tombé entre les mains d’une foule de manifestants pro-russes, décidés à s’emparer de ce symbole du pouvoir central.

En quelques minutes, en quelques secondes, les forces de l’ordre ukrainiennes ont été submergées. Attaquées à coups de pavés, elles ont fini par reculer.

Les policiers qui n’ont eu pas le temps de se réfugier à l’intérieur ont été encerclés et battus.

“Ils ont commencé à nous lancer des grenades assourdissantes. Deux militants ont été emmenés à l’hôpital”, explique un émeutier. “L’un d’eux est en soin intensif. Mais nous n’avons pas abandonné, nous sommes entrés.”

A l’intérieur, des dizaines d’insurgés cagoulés se ruent dans les étages, déserts en ce jour férié. Ils cassent les caméras de surveillance, défoncent les portes, fouillent pour trouver des armes, disent-ils.

Illustration de l’impuissance croissante des autorités ukrainiennes à assurer l’ordre dans la province troublée du Donbass, à l’extérieur, des dizaines de policiers ont été désarmés, leurs boucliers confisqués…