DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le faux tombeau de Toutankhamon, une vraie réussite


science

Le faux tombeau de Toutankhamon, une vraie réussite

En partenariat avec

L’Histoire et le tourisme de masse peuvent désormais faire bon ménage en Egypte.

Le tombeau de Toutankhamon a ouvert ses portes à Louxor. Il s’agit en fait d’une réplique intégrale de la tombe originelle, mise au jour en 1922 par Howard Carter.

L’accès au vrai tombeau a, lui, été fermé pour préserver les vestiges de la plus grande découverte archéologique du XXe siècle, après des années de détériorations dues au tourisme.

“C’est absolument unique, c’est la première fois que nous voyons cela en Egypte. Ce qu’ils ont réalisé va permettre aux touristes d’avoir la chance à l’avenir de visiter une copie absolument parfaite du tombeau original. Mais ils ont aussi ajouté des choses à l’intérieur pour permettre au public de mieux comprendre qui était Toutankhamon et comment le tombeau a été découvert. C’est un petit musée dans un tombeau. Moi qui ai vu l’original à trois ou quatre reprises, et bien je ne saurais faire la différence”, explique James Moran, responsable de la délégation européenne en Egypte.

Et pour obtenir ce rendu irréprochable, cent millions de points par mètre carré ont été passés au crible des faisceaux laser.

A la manœuvre : une entreprise espagnole basée à Madrid, Factum Arte, qui a ainsi pu reproduire les textures, les formes et les couleurs du tombeau.

Finie donc la frustration pour les touristes, qui pourront ainsi approcher de près le sarcophage en or de Toutankhamon et admirer les représentations d’Osiris, d’Anubis et d’Hathor dans la réplique de la chambre funéraire du pharaon.

Ces technologies de pointe permettent également d’ouvrir de nouvelles perspectives dans la Vallée des Rois. Des projets de reproduction similaires seraient à l‘étude pour redonner accès aux tombes de Séthi Ier et de Néfertari.

Le choix de la rédaction

Prochain article

science

Ces créatures marines dont le cerveau se régénère