DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Odessa littéralement "à feu et à sang"

Vous lisez:

Odessa littéralement "à feu et à sang"

Taille du texte Aa Aa

Un incendie d’origine criminelle a ravagé la Maison des syndicats à Odessa, dans le sud-ouest de l’Ukraine, provoquant la mort d’une trentaine de personnes, selon le ministère ukrainien de l’Intérieur. Elles ont été étouffées par les fumées ou se sont jetées par les fenêtres pour échapper aux flammes.

L’origine du sinistre n’est pas connue. L’incendie est intervenu suite à des affrontements dans la rue entre pro-ukrainiens et pro-russes, violences qui avaient déjà fait quatre morts.

Des séparatistes pro-russes ont voulu disperser une manifestation d’environ 1500 partisans de l’unité ukrainienne à coups de battes de baseball et de pistolets. Les pro-ukrainiens ont répliqué en lançant des pavés. La police a tenté de s’interposer, sans succès.

L’embrasement de cette ville portuaire, située au bord de la mer Noire, laisse planer la menace d’une contagion à d’autres villes du sud du pays, sans parler du risque d’une intervention de la Russie qui s’est dit “indignée” par les événements et a dénoncé l’“irresponsabilité” de Kiev.