DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ukraine : le fossé se creuse encore


Ukraine

Ukraine : le fossé se creuse encore

Donetsk a été le théâtre d’un déchaînement de violences contre des policiers impuissants dans l’Est de l’Ukraine, creusant encore le fossé entre les militants séparatistes pro-russes et les autorités ukrainiennes.

Dans la principale ville de la région rebelle, des centaines de manifestants pro-russes ont pris d’assaut le siège du parquet régional. Les policiers qui protégeaient le bâtiment n’ont même pas tenu une heure. Certains ont été désarmés, frappés. D’autres étaient en pleurs.

Ces évènements sont de mauvais augure pour Kiev. C’est à Donetsk qu’a été proclamée le 7 avril une république populaire et qu’a été annoncée la tenue d’un référendum d’autodétermination le 11 mai, soit près de deux semaines avant l‘élection présidentielle anticipée en Ukraine. Les rebelles pro-russes contrôlent désormais des bâtiments publics et sites stratégiques dans plus d’une douzaine de villes. Ils détiennent toujours en otage à Slaviansk les observateurs militaires européens.

Face à cette situation dans l’Est du pays, le président par intérim a relancé la conscription militaire qui avait été supprimée en 2013.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Un 1er mai contre l'austérité et pour l'emploi