DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Slovénie : la chef du gouvernement démissionne

Vous lisez:

Slovénie : la chef du gouvernement démissionne

Taille du texte Aa Aa

Alors qu’elle se remet tout juste d’une grave crise économique et financière, la Slovénie plonge dans une crise politique. La Première ministre, Alenka Bratusek, a annoncé samedi sa décision de démissionner. Et elle propose l’organisation d‘élections législatives anticipées
le 22 juin.

A la tête du pays depuis mars 2013, Alenka Bratusek, 44 ans, a mené un programme d’austérité contesté par une partie de la population, et approuvé par la Commission européenne et les agences financières. A l’image de Fitch, qui venait, vendredi, de saluer l’action du gouvernement. Ce petit pays de deux millions d’habitants était ainsi parvenu à éviter le recours à un plan d’aide de l’Union européenne. Et sa conséquence : une forme de mise sous tutelle.

La cheffe du gouvernement remettra lundi sa démission au président de la République. Puis
s’engageront des discussions entre les formations de la coalition de centre gauche qu’elle dirigeait.