DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Afghanistan : les rescapés du glissement de terrain appellent à l'aide internationale

Vous lisez:

Afghanistan : les rescapés du glissement de terrain appellent à l'aide internationale

Taille du texte Aa Aa

Ravagé par la boue, leur village est devenu un cimetière, et des centaines d’Afghans tentent de survivre. L’aide internationale met du temps à atteindre cette région montagneuse et reculée du nord-est du pays.

Environ 700 familles d’Aab Bareek ont tout perdu, c’est notamment le cas de Mohammed : “Six de mes proches sont encore ensevelis, dit-il. Nous vivons dans une tente que nous nous sommes procurée tous seuls. Nous n’avons pas encore reçu de couverture, de nourriture ou de tente.”

Les réactions de sympathie se sont multipliées à travers le monde, du Secrétaire général de l’ONU au pape François, mais plus que ces messages, c’est d’aide concrète dont les rescapés ont un besoin urgent, comme celle apportée dimanche par quelques hélicoptères de l’armée afghane.

Officiellement, le glissement de terrain de vendredi a fait 300 morts. Mais plusieurs centaines d’autres personnes sont portées disparues. On pourrait ne jamais connaître le bilan définitif, la zone ayant été recouverte de cinquante mètres de boue par endroits.