DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Aide financière : le Portugal sur les pas de l'Irlande


Portugal

Aide financière : le Portugal sur les pas de l'Irlande

Le Portugal va suivre l’exemple de l’Irlande et s’affranchir de la tutelle internationale après trois années placées sous le signe de la rigueur budgétaire. Le pays se lance sans filet, c’est-à-dire sans ligne de crédit supplémentaire, en précaution.

Le Portugal avait bénéficié en 2011 d’un prêt de 78 milliards d’euros, dont la dernière tranche a été versée en ce début mai par l’Union européenne, la BCE et le FMI. Ce plan de sauvetage expire le 17 mai.

“Le 17 mai 2014 restera dans notre histoire comme le jour de tous les Portugais, parce que sans leurs efforts, nous ne serions pas arrivés si loin”, a déclaré Pedro Passos Coellho, le Premier ministre de centre-droit. “Ce ne sera ni le jour du gouvernement, ni d’un parti politique. Ce sera notre jour à tous”.

Au prix de coupes budgétaires drastiques et d’augmentations des impôts, décriées par la population, le déficit public est redescendu à 4,9% du PIB en 2013, deux fois moins qu’en 2010.

Mais la dette et le chômage ont, eux, explosé. Et les Portugais devront encore se serrer la ceinture : le gouvernement veut continuer à économiser près d’un milliard et demi d’euros en 2015.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Gerry Adams relâché, il appartient au procureur de décider, ou non, de l'inculper