DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Zone euro : la reprise économique se confirme


économie

Zone euro : la reprise économique se confirme

La reprise se confirme dans la zone euro, en particulier grâce à la reprise de la demande intérieure soutenue par une inflation basse et un marché du travail qui se stabilise : c’est ce qu’affirme la Commission européenne.

Lundi, Bruxelles a très peu modifié son anticipation de croissance économique à 1,2% cette année et 1,7% en 2015 alors que pour le rythme d’inflation en zone euro, Bruxelles table sur 0,8% en 2014 et 1,2% l’an prochain. La Commission européenne comme la Banque centrale européenne ne voit pas de déflation dans la zone euro pour le moment.

Bruxelles souligne tout de même dans ses commentaires que la faible inflation en 2014-2015 impactera la croissance dans la zone.

“Depuis que l‘économie européenne est sortie de la récession il y a un an, la perspective économique est favorable, explique Sim Kallas, le vice-président de la Commission chargé des transports et des affaires économiques et monétaires. La reprise est là, y compris dans les pays vulnérables. Les politiques mises en place portent leurs fruits. L’investissement repart alors que le chômage reste élevé dans de nombreux pays membres”.

Bruxelles a amélioré sa prévision pour le taux de chômage en zone euro que l’exécutif européen voit à 11,8% cette année et 11,4% en 2015.
Pour la France, la Commission anticipe une croissance de 1% cette année – prévision inchangée – en revanche Bruxelles revoit à 1,5% la croissance du Produit intérieur brut français en 2015 par rapport à 1,7% précédemment.

Enfin, en ce qui concerne le déficit budgétaire : pour la Commission européenne, le déficit de la France n’arrivera pas aux 3% promis pour fin 2015 mais à 3,4% du PIB.

Enfin pour Bruxelles, le chômage en France devrait passer de 10,4 à 10,2%. Les deux précédentes prévisions tablaient sur un taux de 11% en 2014 comme en 2015.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

économie

Etats Unis : 288.000 emplois créés en avril et un taux de chômage au plus bas