DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nigeria : nouveau cas d'enlèvement de jeunes filles

Vous lisez:

Nigeria : nouveau cas d'enlèvement de jeunes filles

Taille du texte Aa Aa

Huit adolescentes de douze à quinze ans ont été enlevées dans la nuit de lundi à mardi dans le nord-est du Nigeria. Boko Haram est suspecté d’en être de nouveau responsable. Lundi, le groupe islamiste armé a, en effet, revendiqué dans une vidéo l’enlèvement de plus de 220 jeunes filles, il y a trois semaines. Leur chef, Abubakar Shekau, affirme que les adolescentes pourraient être “vendues sur le marché” et “traitées comme des esclaves”.

D’abord passé presque inaperçu, l’enlèvement de masse est désormais très commenté à l‘étranger. Ainsi, le chef de la diplomatie britannique William Hague a expliqué que Londres apportait “une aide concrète”. “Ce qui s’est passé, les actes de Boko Haram, qui utilise les femmes comme des butins de guerre, des butins du terrorisme, est écoeurant, dit-il. C’est immoral. Cela devrait convaincre quiconque sur la planète de ne pas soutenir une organisation aussi ignoble.”

Ce mardi, la plus haute autorité religieuse de l’islam sunnite a appelé à la libération immédiate des jeunes filles. De son côté, l’ONU a prévenu que les vendre pourrait constituer un crime contre l’humanité.

Découvrez toute la solidarité internationale envers ces lycéennes