DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Washington dénonce le référendum prévu dans la région de Donetsk


Ukraine

Washington dénonce le référendum prévu dans la région de Donetsk

L’Ukraine au menu de la rencontre entre John Kerry et Catherine Ashton à Washington. Le chef de la diplomatie américaine demande à la Russie de ne pas menacer la présidentielle du 25 mai et condamne fermement le référendum prévu dimanche dans la région de Donetsk : “Nous sommes très préoccupés par les efforts des séparatistes pro-russes à Donetsk et Louhansk pour organiser le 11 
mai, disons-le franchement, un référendum factice et artificiel sur l’indépendance. Nous rejetons catégoriquement cette tentative illégale de diviser 
encore un peu plus l’Ukraine”.

La chef de la diplomatie européenne rend elle hommage aux efforts du pouvoir central ukrainien pour mettre sur les rails l’accord de Genève : “L’Ukraine a le droit de défendre son intégrité territoriale. Nous comprenons les obligations internationales du pays et nous travaillons étroitement avec lui. Et comme vous l’avez indiqué, Kiev a fait beaucoup depuis la signature de l’accord de Genève et depuis tente de mettre en oeuvre ce qui a été convenu.”

La Crimée donne des idées. Les séparatistes pro-russe entendent faire de la région de Donetsk une république indépendante, c’est le but du référendum qu’ils veulent organiser. Un scrutin à haut-risque dans un pays déjà fortement destabilisé.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Présidentielle en Egypte : réactions à l'interview TV du candidat al Sissi