DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Changement climatique : les Etats-Unis paient déjà la note


Etats-Unis

Changement climatique : les Etats-Unis paient déjà la note

Les ravages du changement climatique touchent tous les recoins des Etats-Unis, mais aussi l‘économie et la santé publique. Des phénomènes extrêmes, comme cette série de tornades qui ont balayé l’Arkansas début avril, seront de plus en plus fréquents.

Il faut s’y préparer. C’est le message du rapport fédéral sur le changement du climat élaboré pendant 4 ans par plus de 300 scientifiques. John Holdren, le conseiller scientifique du président Obama est sans équivoque :

“Le point vraiment le plus important qui ressort de ces centaines de pages, c’est que le changement climatique n’est pas une menace lointaine, c’est quelque chose qui se passe maintenant, il affecte le peuple américain maintenant, et de façon importante.”

L’une des conséquences les plus graves citées dans le rapport, c’est l’augmentation des feux de forêts, notamment en Californie, dus aux étés plus longs et plus chauds, mais aussi avec des vagues plus longues d’extrême chaleur.

Les sécheresses très sévères, comme celle qui frappe la Californie, sont aussi provoquées par la hausse des températures aux Etats-Unis, en moyenne elle est entre 0,8 et 1ºC de plus qu’en 1880.

L’année 2012 – marquée par un été très sec suivi du dévastateur ouragan Sandy – fut la plus chaude de l’histoire du pays.

Et voici les prévisions de manque d’eau aux Etats-Unis en fonction du changement climatique. Les zones rouges, avec un changement allant de 26 à 50 % s‘étendent sur une très grande partie du territoire avec le changement climatique.

Comme cause principale du réchauffement, le rapport pointe d’abord les émissions de gaz à effet de serre dues à la combustion de charbon pour obtenir de l‘électricité, à la consommation de pétrole et gaz des véhicules, mais aussi à la déforestation.

A présent, c’est l’heure de l’action politique, selon Michael B.Gerrard, expert en lois du changement climatique :

“Le président a présenté un plan d’action pour le climat qui prévoit une série de mesures administratives, car le Congrès n’en prendra pas dans les années à venir. Et le premier gros point qui ressort, c’est un train de mesures portant sur les centrales thermiques au charbon, qui sont la première source d‘émissions de gaz à effet de serre aux États-Unis.”

Le rapport anticipe les critiques des “climatosceptiques”, en multipliant les exemples de la réalité du phénomène et de son origine humaine pour mieux préparer l’opinion publique américaine.

National Climate Assessment (English)

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les combattants syriens évacuent Homs après deux ans de siège