DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Enlèvement d'un candidat à la présidentielle en Syrie

Vous lisez:

Enlèvement d'un candidat à la présidentielle en Syrie

Taille du texte Aa Aa

En Syrie, des rebelles ont enlevé l’un des candidats à l‘élection présidentielle du 6 juin, un scrutin considéré comme une “farce” par l’opposition.

Sur une vidéo tournée dans la province de Deera, un officier supérieur de l’armée syrienne apparaît entouré d’hommes en arme. Il fait partie des 21 prétendants à la présidentielle dont la candidature a été rejetée. Seul Bachar al-Assad et deux autres candidats restent en lice pour le scrutin.

Parallèlement, d’autres rebelles ont, eux, fait exploser un poste de contrôle dans la province d’Idleb, dans le nord-ouest du pays. Une déflagration spectaculaire qui a tué au moins une trentaine de militaires loyalistes.

Les rebelles ont mis le feu à une grande quantité d’explosifs placés dans un tunnel de près de 300 mètres de long qu’ils auraient eux-mêmes creusé pendant plus d’un mois et demi.