DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Homs de nouveau aux mains des troupes loyalistes

Vous lisez:

Homs de nouveau aux mains des troupes loyalistes

Taille du texte Aa Aa

Ils sont accueillis comme des héros. Ce sont les derniers combattants de Homs, quelques centaines d’hommes, épuisés, affamés mais fiers d’avoir tenus deux ans contre les troupes de Bachar al-Assad. Un accord entre les deux camps a permis leur évacuation, 1200 personnes, des rebelles et des familles prises au piège ont été conduits à Dar al Kabira, une ville située à une vingtaine de kilomètres.

C’est à Homs que l’insurrection armée avait été lancée en 2011. Aujourd’hui, la capitale de la révolution n’est plus qu’un amas de décombres mais les armes se sont tues.

Homs est la troisième ville du pays, un point de passage important entre Damas et la côte méditerranéenne. Sa chute est un gain majeur pour Bachar al Assad. Le président est assuré d‘être réélu le 3 juin prochain pour un troisième mandat.