DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'industrie touristique arabe se développe tous azimuts


économie

L'industrie touristique arabe se développe tous azimuts

L’industrie du voyage est un des facteurs de croissance des économies du Golfe Persique, l’Arabian Travel Market qui a débuté à Dubaï en est la preuve.
Plus généralement les voyages et le tourisme retrouvent une certaine dynamique et ce sont les citoyens des six monarchies du Golfe qui dépensent le plus pour leurs billets d’avion. Parallèlement, le développement des infrastructures touristiques dans ces monarchies est important.

“L’Europe est un des nos plus gros marchés, affirme Khalid Al Zadjali Directeur des évènements touristiques au Sultanat d’Oman. Le nombre de touristes, le nombre de chambres proposées chaque année, les infrastructures, tout va dans le sens du développement. Donc ça soutient le tourisme et c’est la clé des investissements futurs”.

Dans les Emirats arabes unis, en 2013, la majorité des visiteurs venait d’Arabie Saoudite, d’Inde et du Royaume Uni.
La croissance du tourisme dans les Emirats est régulière depuis deux ans.

“Entre 2012 et 2013, il y a eu une croissance de 10,6% pour atteindre et dépasser le marché des 10 millions de visiteurs et atteindre les 11 millions”, affirme Issam Kazim, responsable de la promotion du tourisme à Dubaï.

A Dubaï, certains professionnels du tourisme font porter leurs efforts sur des marchés plus spécifiques comme le marché iranien.
“Au mois de mars, l’augmentation a déjà été de 60% par rapport à l’année dernière sur la même période, donc oui, on se positionne sur le marché iranien et cela va continuer à progresser”, souligne David Loiseau directeur des ventes de l’hôtel Atlantis.

“Après quelques années d’incertitude, conclut François Chignac, correspondant d’Euronews à Dubaï, le marché du tourisme dans le monde arabe repart à la hausse, avec en ligne de mire le marché perse et son ouverture qui pourrait offrir des perspectives non négligeables”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Etats Unis : Janet Yellen table sur une croissance solide au deuxième trimestre