DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La colossale restauration du Colisée


hi-tech

La colossale restauration du Colisée

En partenariat avec

Petit à petit les travaux de restauration du Colisée à Rome avancent. Mais il faudra encore attendre un peu avant de voir débarrassé de ses derniers échafaudages le plus grand amphithéâtre romain. On pourra alors le voir sous ses couleurs d’origine. Sans une patine liée à la pollution des temps modernes.

La longueur des travaux est liée à la préservation du site. Un site qui attire bon an mal an 5 millions de touristes. La restauration du bâtiment se fait centimètre après centimètre.

Gisella Capponi, directrice de la restauration du site : “Nous avons étudié un système de pulvérisation d’eau avec des gicleurs éloignés les uns des autres de 40 centimètres. Ils sont ensuite positionnés à une certaine distance de la surface à traiter afin qu’il n’y ait pas d’action mécanique sur ces dépots qui ne sont en contact qu’avec du liquide.”

Les restaurateurs doivent se montrer excessivement habiles. S’ils doivent faire disparaître les traces de pollution ils ne doivent pas pour autant faire perdre au bâtiment sa patine accumulée pendant deux millénaires. Les éclats de pierre qui ont pu sauter pendant le nettoyage sont recollés à leur place.
On en profite aussi pour faire disparaître les traces de précédentes et hasardeuses restaurations.

Gisella Capponi, directrice de la restauration du Colisée : “Quand ces dépots ont été rendus solubles alors ils sont enlevés, c’est ce que font les restaurateurs avec une brosse douce, et ils continuent ainsi à projeter de l’eau pour tout enlever.”

Les travaux de restauration on commencé lors de l‘été dernier. Ils doivent se poursuivre jusqu’au début 2016.

Prochain article

hi-tech

L'Univers à portée de main