DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"Rendez nous nos filles", l'indignation unanime contre Boko Haram


perspectives

"Rendez nous nos filles", l'indignation unanime contre Boko Haram

La mobilisation de la communauté nigériane des Etats-Unis a fini par payer. L’enlèvement des élèves du Nigéria par des terroristes de Boko Haram n’est pas tombé dans l’indifférence. Le récit de la TVE.

Les Etats-Unis ont été les premiers à offrir leur aide aux autorités du Nigéria pour retrouver les filles. La brutalité de cet enlèvement dépasse les frontières du pays africain, où la mobilisation ne fléchit pas. La RAI 2.

A Chibok, le village où les 200 jeunes filles ont été enlevées, leurs mères, inconsolables, se sont rassemblées pour demander aux autorités de dépêcher plus de moyens pour les retrouver. Le temps presse. La RTP.

Une énorme responsabilité pèse sur les autorités nigérianes pour retrouver les jeunes filles saines et sauves, deux sont déjà décédées. Après les USA, le Royaume-Uni et la France, c’est la Chine qui a promis son aide. France 3.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

perspectives

Semaine sous haute tension en Ukraine