DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Lever de rideau sur la finale de l'Eurovision

Vous lisez:

Lever de rideau sur la finale de l'Eurovision

Taille du texte Aa Aa

Qui va remporter le concours de l’Eurovision ce soir au Danemark ? Cette année, il n’y a pas de favoris de façon aussi nette que l’an passé. Le suspens est donc bien présent pour cette finale.

Une chose est sûre, c’est que l’Ukraine ouvre le bal avec la chanteuse Maria Yaremtchouk. L’ex-champion de boxe ukrainien Vitaly Klitschko a appelé les téléspectateurs à voter pour elle.

“Je pense que l’Ukraine obtiendra un peu de soutien lié bien évidemment au conflit actuel, assurait Edward Watson, un Britannique dissimulé sous un déguisement aux couleurs de l’Union Jack. Personnellement, j’aime bien leur morceau, je pense qu’ils ont vraiment une chouette chanson, qu’ils auront un soutien supplémentaire de la part de l’Europe. Pour la Russie, on verra si ça va chuter”.

“Je pense que ça va être dur cette année, soulignait Keith Grant, venu de Dublin. Personnellement, je souhaite que la Suède gagne, mais je pense que la Hongrie, l’Autriche, le Royaume-Uni, la Suède, ont vraiment tous une bonne chance de gagner et le Danemark aussi, bien sûr. Rien n’est donc joué. Je pense que le vote sera vraiment intéressant cette année.”

Loïc Pherivong, venu de France parie sur l’Autriche. “Parce qu’elle est tellement soutenue par tous les fans, tout le public, toute la foule. J’ai assisté à la seconde demi-finale et c‘était incroyable. Tout le monde la soutenait. C‘était vraiment fou”.

Elle, c’est Conchita Wurst, un chanteur de 25 ans. Sa chanson s’intitule “Rise like a Phenix”, “Renaître comme un Phénix”. L’apparence de ce travesti qui porte une barbe, fait jaser, met mal à l’aise certains ou au contraire force l’admiration.

Avec AFP