DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Michelle Obama dénonce le sort des lycéennes nigérianes


monde

Michelle Obama dénonce le sort des lycéennes nigérianes

“Rendez-nous nos filles !”: depuis une semaine, cette phrase est scandée partout dans le monde, un appel au groupe islamiste Boko Haram, responsable de l’enlèvement de 200 adolescentes au Nigeria. Pour Michelle Obama, il s’agit d’“un acte insensé” destiné à empêcher ces lycéennes de recevoir une éducation : “Prions tous pour leur retour en toute sécurité… Pensons à leurs familles en cette période très difficile et faisons preuve d’une fraction de leur courage pour nous battre afin de donner à chaque jeune fille sur cette planète l’accès aux études qui est son droit”.

Des experts américains, britanniques et français sont sur place pour participer aux recherches. À leurs côtés, l’armée nigériane accusée la veille par Amnesty International d’avoir été au courant de l’attaque, mais de n’avoir rien fait.

À Lagos, des célébrités et des manifestants sont côte à côte pour appeler à la libération des jeunes filles et à un changement de politique.

L’ONU envisage de prendre des sanctions contre Boko Haram, le groupe islamiste affirme avoir fait des lycéennes des esclaves dans le but de les vendre.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'ONU envisage des sanctions contre Boko Haram au Nigeria