DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Viktor Orban reçoit un drapeau européen lors de son investiture


Hongrie

Viktor Orban reçoit un drapeau européen lors de son investiture

Un drapeau européen en guise de cadeau d’investiture pour Viktor Orban : l’opposition a le sens du symbole en Hongrie.

Par ce geste, la députée de gauche Tímea Szabó demandait ainsi au Premier ministre de respecter les valeurs européennes lors de son troisième mandat.

Viktor Orban, au pouvoir depuis 2010, a prêté serment ce samedi devant une assemblée qui lui est largement favorable, puisque sa formation – le Fidesz – et son allié chrétien-démocrate disposent des deux tiers des sièges.

Le Premier ministre conservateur et eurosceptique a ensuite transformé son discours d’investiture en meeting de campagne.

“Lors des élections européennes, nous devons envoyer un message clair et ferme à Bruxelles : l’Europe doit respecter les Hongrois”, a ainsi déclaré Viktor Orban devant des centaines de partisans, à l’extérieur du Parlement. “Envoyons à Bruxelles des hommes politiques capables de se battre pour le respect que les Hongrois méritent”, a-t-il ajouté.

Viktor Orban sait, lui aussi, jouer avec les symboles. Lors de son précédent mandat, il avait fait remplacer le drapeau européen au Parlement par un drapeau hongrois.

Il a surtout accru la concentration des pouvoirs en modifiant la Constitution et distillé un discours ultra-nationaliste. Un bilan qui lui a permis d‘être réélu, dix ans après l’adhésion de la Hongrie à l’Union européenne.

Le Premier ministre peut, dès à présent, exercer ses fonctions mais il ne nommera les membres de son gouvernement qu’après les élections européennes. En attendant, les anciens ministres vont gérer les affaires courantes en Hongrie”, conclut Andrea Hajagos, du bureau d’euronews à Budapest.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Attentats du 11 septembre : transfert controversé de restes humains