DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Kiev dénonce un nouveau référendum illégal dans l'Est


Ukraine

Kiev dénonce un nouveau référendum illégal dans l'Est

Pour les autorités ukrainiennes, ce vote est une “farce criminelle” et selon elles, deux tiers des habitants du territoire ont refusé de voter. Les bulletins de vote ont été imprimés sans respecter les règles de sécurité en la matière.

Un référendum dénoncé avec force par le chef de l’administration présidentielle ukrainienne : “cela n’a rien à voir avec une procédure légale. Ce n’est pas un référendum. C’est une tentative misérable de terroristes, de bandits et de tueurs d’utiliser les habitants de Donetsk et de Louhansk comme couverture pour leurs actions”.

Dans les rues de la capitale ukrainienne, les réactions sont unanimes. Ce vote est rejeté avec vigueur.

“Ce référendum est illégal. Si c‘était un référendum national, les habitants de l’Ukraine pourraient alors prendre de vraies décisions. Mais la décision de quelques milliers de personnes ne peut pas engager le pays”, estime cette femme.

“Ce vote devait permettre l’expression de la volonté des populations concernées. Mais en réalité, ce sont d’autres qui décident pour elles”, explique cet homme.

“Le gouvernement ukrainien ne reconnaît pas le vote dans l’est du pays et il affirme qu’il n’y aura pas de conséquences juridiques sur l’intégrité territoriale de l’Ukraine. La tâche principale pour le gouvernement ukrainien, c’est désormais d‘établir un dialogue avec l’est du pays et de rechercher des partis considérés comme légitimes par les deux camps pour pouvoir entamer des négociations”, précise notre correspondante à Kiev.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Nouveau drame de l'immigration au large de la Libye