DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

M5S : le mouvement qui fédère la colère des Italiens


Le bureau de Bruxelles

M5S : le mouvement qui fédère la colère des Italiens

En Italie, ils ont fédéré la colère des citoyens contre l’inefficacité du système politique. Et maintenant, ils se lancent à l’abordage de l’Europe, contre l’austérité. Ils, ce sont les activistes du Mouvement 5 Etoiles. Nous nous sommes rendus à Catane, dans le sud-est de la Sicile, où le chômage atteint 25%. La faute, dit-on ici, à la classe politique.

“Je n’aime pas l’Union européenne. On était riche en Italie. L’euro nous a ruinés,” assène un jeune homme rencontré sur le marché. Afféré à un étal de poisson, un homme renchérit : “on ne peut pas vivre. On est ici pour 20 euros par jour, toute la journée les mains dans l’eau.” Et un marchand de légumes de s‘égosiller : “Grillo ! On doit voter Grillo ! C’est le seul à pouvoir sauver l’Italie ! Berlusconi nous a consummés, et ce Renzi supprime les impôts pour les remettre !”

Dans ce climat de contestation, le Mouvement 5 Etoiles est devenu le premier parti de Sicile aux régionales de 2012. Massimo Violetta a perdu son travail à cause d’une enquête sur les relations entre la mafia, les milieux politiques et d’affaires. Un scandale qui a emporté le précédent président de région. Aujourd’hui, il milite pour le Mouvement 5 Etoiles. “C’est le seul mouvement politique qui peut redonner de l’espoir à un Etat comme le notre, en faillite à cause des politiciens,” assure-t-il.

Ramener les intérêts des citoyens au coeur des institutions européennes, c’est toute l’ambition de la candidate Simona Suriano, 34 ans. Elle est avocate de profession et depuis 2007, contribue au blog de Beppe Grillo à l’origine du mouvement. Elle veut l’assouplissement des règles européennes en matière de dette et de déficit publics. “La dette publique n’est pas de notre fait à nous, les citoyens. Nous ne savons pas pourquoi elle a explosé. Elle peut aussi être considérée comme immorale. Nous ne sommes pas en mesure de la rembourser à l’heure actuelle,” explique-t-elle.

Le Mouvement 5 Etoiles menace d’organiser un référendum contre l’euro. Et pour relancer la croissance et l’emploi, il veut développer les énergies renouvelables et les technologies numériques. Les activistes se retrouvent régulièrement pour en discuter et aussi, pour superviser le travail de leurs élus.Antony Rapisarda, chômeur de 23 ans, s’emthousiasme de ce pouvoir donné à la base : “on peut leur demander de rendre des comptes sur ce qu’ils font quand on se rencontre sur la place. Ils vous donnent un micro et vous pouvez poser des questions. Quel autre parti politique permet ce genre de choses ?”

Une démocratie directe qui a cependant sa part d’ombre. Raguse, à 150 kilomètres de Catane. L’an dernier, le mouvement a conquis la mairie. Mais le nouveau maire, Frederick Piccitto, a été confronté à des dissensions au sein de sa propre majorité sur la gestion des déchets et a essuyé les critiques des syndicats pour me pas apporter de réponse concrète au chômage. “Je dirais qu’il y a une grande différence entre administrer et militer dans l’opposition, et cela génère parfois des débats, parce que, on a souvent les idées très claires sur ce qu’on veut accomplir, mais concrètement, quand vous dirigez, ces idées se heurtent à des difficultés pratiques,” reconnaît-il.

Pour Raniolo Francis, professeur en sciences politiques, le manque d’expérience en politique est une des faiblesses du Mouvement 5 Etoiles, mais pas la seule. “La tension entre les dirigeants du mouvement, la base et le reste du parti, est un élément très fort. Entre autres choses, c’est un élément qui implique un autre dilemme entre l’appel à la participation et le rôle de contrôle et de préservation de l‘éthique du mouvement exercé par ses leaders, Grillo et Casaleggio.”

Beppe Grillo a demandé à ses futurs eurodéputés de verser au mouvement une amende de 250.000 euros en cas de manquement à l‘éthique du parti . Une façon de se démarquer de ceux qu’il appelle “les marionnettes” de la politique italienne.

L’interview : Concetto Vecchio, journaliste à La Repubblica

Mais que peut-on attendre du Mouvement 5 Etoiles en Europe ? Nous en avons discuté à Rome avec Concetto Vecchio, journaliste de La Repubblica, un des principaux quotidiens italiens. Tout d’abord, nous lui avons demandé si l’Italie, un des pays fondateurs de l’Union, avait perdu sa foi en l’Europe.

Concetto Vecchio, journaliste à La Repubblica

L’Europe est perçue comme une marâtre qui impose des règles draconiennes, qui impose un régime strict à un moment où le pays est épuisé. Ces contraintes sont vues comme des entraves à la croissance.

Margherita Sforza, euronews

Quel impact peuvent avoir les tendances autoritaires du Mouvement 5 Etoiles sur sa capacité d’action au niveau européen ?

Concetto Vecchio, La Repubblica

Le Mouvement 5 Etoiles est assurément un mouvement autoritaire avec deux meneurs : Beppe Grillo et Gianroberto Casaleggio. L’aspect démocratique du mouvement est seulement un vernis. Vous ne pouvez pas sortir du rang, il y a des règles non écrites, et quiconque désobéit est exclu.

Margherita Sforza, euronews

Il y a d’autres forces eurosceptiques en Europe qui suscitent un large consensus. Pensez-vous que le Mouvement 5 Etoiles sera capable de nouer une alliance avec ces forces ?

Concetto Vecchio, La Repubblica

D’après ce que nous avons vu de Grillo cette année sur la scène politique italienne, il donne l’impression d‘être quelqu’un d’irréconciliable avec les autres groupes et d’hostile à toute alliance.

Margherita Sforza, euronews

Grillo et son mouvement des citoyens seront-ils capables de faire vaciller l’Europe des banques et de réconcilier les gens avec la politique européenne ?

Concetto Vecchio, La Repubblica

Grillo se présente comme un père fouettard. Il faut reconnaître le rôle de trouble-fête du mouvement dans la politique italienne. Beaucoup a été fait à cause de la menace qu’il constitue. Quant à sa capacité à créer une nouvelle classe dirigeante, à créer un nouveau climat politique positif, à mon avis, Grillo et les siens ont déçu.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Travailler ensemble à Guissona, Catalogne