DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pink Martini et les Von Trapp

Vous lisez:

Pink Martini et les Von Trapp

Taille du texte Aa Aa

Sofia, Melanie, Amanda et August von Trapp, les descendants de la légendaire famille, ont fait le tour de la planète avec “The sound of music”, autrement dit “La mélodie du bonheur”, inspiré du film éponyme culte et comédie musicale des années 60, basé sur la vie des Von Trapp.

Et cette fois, ils s’arrêtent pour chanter avec Pink Martini “Dream a little dream”, un album exploratoire, une sorte de passerelle entre le passé des von Trapp et leurs futurs possibles.

Pour les jeunes Von Trapp, c’est un sixième opus :

“C‘était un voyage intéressant, lorsque nous avons commencé, on chantait beaucoup de morceaux de “La mélodie du bonheur”, normal pour nous, les enfants, les héritiers de “La mélodie du bonheur”. Ce voyage-là, cet album, c’est une sorte d’hommage à notre histoire familiale, à la musique, mais aussi l’occasion pour nous de marquer de notre empreinte cet héritage, ce qui est passionnant.” (Sofia von Trapp)

Les jeunes von Trapp ont fait la connaissance de Thomas Lauderdale, de Pink Martini, à Portland, en 2012. Leur collaboration se traduit par une réinterprétation de “Fernando” d’ABBA sur des rythmes de samba et de deux standards de la Mélodie
du bonheur. On y trouve aussi trois compositions originales d’August Von Trapp.

Les quatre jeunes disent n’avoir jamais ciblé une carrière de chanteurs, c’est la relation avec leur grand-père qui a été décisive selon Sofia von Trapp :

“On aimait vraiment simplement chanter en général, et notre grand-père, qui est incarné par Kurt dans “La mélodie du bonheur”, venait dans le Montana, où l’on vivait et nous apprenait de petites chansons folkloriques autrichiennes. Il a eu une attaque il y a 13 ans et juste pour qu’il se sente mieux on a enregistré certaines de ces chansons qu’ils nous avaient apprises pour qu’il les écoute de son lit d’hôpital. Et c’est de là que tout est parti.”

“Dream a little dream” est déjà dans les bacs.