DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le traitement du chômage : priorité des grandes institutions économiques et financières

Vous lisez:

Le traitement du chômage : priorité des grandes institutions économiques et financières

Taille du texte Aa Aa

C’est un rituel désormais, la chancelière allemande Angela Merkel invite depuis 2011 à Berlin les dirigeants des grandes organisations économiques et financières : FMI, Banque Mondiale, Organisation internationale du Travail, OCDE, et Organisation mondiale du Commerce.

Cette réunion annuelle permet aux uns et aux autres de faire le point sur la situation économique et financière mondiale.

Cette année le constat c’est que cette situation s’améliore lentement mais qu’il reste beaucoup de travail à accomplir et notamment en termes d’emploi.

“La situation ne s’améliore pas en fait. Le chômage dans le monde augmente toujours. Il est déjà à des niveaux record et ceci malgré l’amélioration continue de l‘économie. Avec une population active qui augmente de 40 millions de personnes chaque année, a poursuivi Guy Ryder le directeur général de l’Organisation internationale du Travail, nous avons clairement un problème majeur concernant l’emploi dans l’avenir”.

Les dirigeants des grandes institutions représentées sont tous intervenus. On retiendra les propos d’Angel Gurria, le secrétaire général de l’OCDE, réaffirmant que l’héritage de la crise c’est la faible croissance actuelle, le haut niveau du chômage, la montée des inégalités et la perte de confiance.