DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Afrique du Sud : la reprise du travail bloquée par les grévistes de Marikana


Afrique du Sud

Afrique du Sud : la reprise du travail bloquée par les grévistes de Marikana

Bâton à la main, les grévistes sud-africains veulent empêcher leurs collègues de rompre le plus long combat dans l’histoire du secteur minier. Après quatre mois de paralysie, la mine de platine de Marikana en Afrique du Sud a réouvert. Mais les grévistes ont prévenu qu’ils empêcheraient quiconque de descendre dans les puits. Un acte d’intimidation pour les ouvriers qui souhaitent reprendre le travail. La tension est vive, trois mineurs ont été assassinés ces derniers jours, d’autres blessés.

La police est mobilisée pour escorter ceux qui veulent redescendre dans la mine. Les grévistes réclament un doublement du salaire minimum pour le porter à 880 euros. Les négociations entre syndicats et groupes miniers sont rompues depuis trois semaines.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Cinéma : décès du réalisateur suédois Malik Bendjelloul