DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Biométrie : pour ne plus mettre la main à la poche

Vous lisez:

Biométrie : pour ne plus mettre la main à la poche

Taille du texte Aa Aa

Transformer les cartes de crédit en un outil du passé. Un groupe d‘étudiants de l’université de Lund en Suède a travaillé sur une forme de paiement biométrique. Il suffit de faire passer la paume de sa main sur un appareil, de taper les quatre derniers chiffres de son numéro de téléphone et le tour est joué. Derrière Quixter, se trouve notamment un étudiant en ingénierie Fredrik Leifland : “J’ai eu l’idée alors que j‘étais dans une file d’attente dans un magasin. Je me suis rendu compte du fait que ce qui prenait le plus de temps lors d’un achat c‘était le paiement et je me suis dit qu’il devait y avoir une façon plus rapide de le faire. Et ça a été le début de Quixter.”

Un scanner à infrarouge utilise la structure des vaisseaux sanguins de la personne pour l’identification. Cette structure est propre à chaque personne. La technologie n’est pas nouvelle, on l’utilise notamment au Japon depuis longtemps notamment pour des dossiers médicaux. Mais Quixter revendique le fait que c’est bien la première fois qu’elle est utilisé dans le cadre de transactions financières.

“C’est vraiment pratique, reconnaît une étudiante, il ne faut pas tout le temps porter du liquide. Ici sur le campus il n’y a que très peu de distributeurs c’est génial de pouvoir payer avec sa main. Et c’est très rapide.”

On ne mettra donc plus la main à la poche avec un système présenté comme plus sûr que l’utilisation des empreintes digitales.