DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cannes se la joue pour la 67e fois

Vous lisez:

Cannes se la joue pour la 67e fois

Taille du texte Aa Aa

Cannes en mode Festival, c’est parti avec l’ouverture ce jour de la 67e édition du rendez-vous mondial du 7e art et de tout ce qui l’entoure.

Robert Pattinson, Julianne Moore, Kirsten Stewart, Hillary Swank, Ryan Gosling, Tommy Lee Jones, Catherine Deneuve, Guillaume Canet ou Marion Cotillard sont attendus d’ici au 25 mai date de clôture d’un événement dont le délégué général et grand sélectionneur est toujours Thierry Frémaux : “Cannes est le plus grand festival de cinéma au monde et pour de nombreuses raisons, Toronto, Berlin ou qui que ce soit d’autre ne peut pas être à la hauteur. Mais ce n’est pas parce que c’est le plus grand festival du film au monde qu’il va le rester indéfiniment. Nous devons aussi penser à l’avenir et je me réjouis du fait que l’avenir est très ouvert.”

Film d’ouverture : le très attendu et déjà contesté “Grace de Monaco” avec Nicole Kidman pour assurer une montée des marches glamour.

Avant même d’avoir été projeté, le film a surtout fait parler de lui pour ses polémiques avec les héritiers de Grace qui fustigent un détournement de l’Histoire et avec le distributeur américain qui voudrait un autre montage pour les Etats-Unis.

Parmi les 18 films en compétition pour la palme d’or “Captives” du Canadien Atom Egoyan.
8 ans après la disparition de Cassandra, quelques indices troublants semblent indiquer qu’elle est toujours vivante. La police, ses parents et Cassandra elle-même, vont essayer d‘élucider le mystère de sa disparition.

Aussi en compétition “The Homesman” réalisé par Tommy Lee Jones qui signe là son quatrième long métrage lequel est aussi produit par Luc Besson.

En 1854, trois femmes ayant perdu la raison sont confiées à Mary Bee Cuddy, une pionnière forte et indépendante originaire du Nebraska.
Sur sa route vers l’Iowa, où ces femmes pourront trouver refuge, elle croise le chemin de George Briggs, un rustre vagabond qu’elle sauve d’une mort imminente. Ils décident de s’associer afin de faire face, ensemble, à la rudesse et aux dangers qui sévissent dans les vastes étendues de la Frontière.

Citons aussi parmi les réalisateurs en compétition Assayas, les frères Dardenne, Godard, Hazanavicius, Kawase, Mike Leigh, Ken Loach… tout ce petit monde sera fixé le 25 mai après que le jury présidé par Jane Campion, aura donné sa réponse.