DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Erdogan vivement pris à partie à Soma


Turquie

Erdogan vivement pris à partie à Soma

Recep Tayyip Erdogan a été accueilli par une foule en colère lors de sa visite mercredi dans la ville endeuillée de Soma.
Des dizaines d’habitants ont entouré la voiture du Premier ministre turc, certains donnant même des coups de pieds ou frappant sur les vitres et le toit.

Lors d’une conférence de presse, Erdogan a balayé les critiques qui visent son gouvernement : ‘‘Les accidents dans les mines arrivent fréquemment dans le monde. Ce sont des évènements ordinaires. En droit, l’accident de travail existe bel et bien. Bien évidemment, l’ampleur de ce drame nous a profondément blessés et attristés.’‘

Les habitants de Soma appellent à la démission du Premier ministre qu’ils accusent de négligence. Selon des médias turcs, le parti au pouvoir se serait opposé à un état des lieux de la sécurité des mines en Turquie, et ce trois semaines avant le drame. Le gouvernement a répondu en rappelant que la mine de Soma était régulièrement inspectée et que la dernière visite, au mois de mars, n’avait révélé aucune anomalie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Seconde nuit de sauvetage des mineurs, mais l'espoir est mince