DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

ISS : retour des astronautes et répercussion de la crise ukrainienne


Kazakhstan

ISS : retour des astronautes et répercussion de la crise ukrainienne

Ils avaient quitté la Terre le 7 novembre, alors que la crise ukrainienne n’avait pas commencé. L’Américain Rick Mastracchio, le Russe Mikhail Tiourine et le Japonais Koichi Wakata, sont rentrés ce matin grâce à la capsule russe Soyouz après avoir passé environ six mois à bord de la Station spatiale internationale, l’ISS et alors que la crise ukrainienne pourrait avoir des répercussions sur l’avenir du laboratoire orbital international.

Ainsi, hier, le vice-Premier ministre russe Dmitri Rogozine a annoncé que Moscou se désengagerait de l’ISS en 2020. “Nos collègues américains ont exprimé un certain intérêt à prolonger le travail de l’ISS jusqu’en 2024, mais l’Agence spatiale fédérale et le Fonds des recherches d’avenir sont prêts à faire certaines propositions stratégiques nouvelles liées au développement de l’industrie spatiale russe après 2020. Pour le moment donc, nous pensons que n’aurons besoin de l’ISS que jusqu’en 2020”.

Dmitri Rogozine est connu pour sa rhétorique anti-occidentale et figure sur les listes des personnalités ciblées par les sanctions américaines et européennes pour son rôle dans la crise ukrainienne. Hier, il a également déclaré que les Etats-Unis n’auraient plus le droit d’utiliser des moteurs de fusée russe pour procéder à des lancements de satellites militaires.
Avec AFP, AP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Nigéria : le pouvoir prêt à dialoguer avec Boko Haram