DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'ancien patron de GlakoSmithKline en Chine accusé de corruption


entreprises

L'ancien patron de GlakoSmithKline en Chine accusé de corruption

La police chinoise a annoncé mercredi l’inculpation de l’ancien directeur de GlaxoSmithKline en Chine, qu’elle accuse d’avoir organisé un système de corruption ayant rapporté plusieurs milliards de yuans – plusieurs centaines de millions d’euros – au groupe pharmaceutique britannique.

Après 10 mois d’enquête, la police a estimé que Mark Reilly et deux chinois, membres de la direction chinoise de GSK, avaient ordonné à leurs employés de verser des pots-de-vin à des médecins et des hôpitaux pour augmenter les ventes du groupe. C’est ce que rapporte l’agence Chine nouvelle.

C’est d’ores et déjà l’un des plus gros scandales de corruption impliquant une entreprise étrangère en Chine.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

Moscou réclame à Kiev le prépaiement des livraisons de gaz du mois de juin