DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nigéria : le pouvoir prêt à dialoguer avec Boko Haram


Nigéria

Nigéria : le pouvoir prêt à dialoguer avec Boko Haram

Après un refus lundi, les autorités d’Abuja tentent une nouvelle fois pour assurer la libération des 223 lycéennes captives du groupe islamiste depuis la mi-avril.

Après avoir voulu les traiter en “esclaves, les vendre et les marier de force”, le chef de Boko Haram avait déclaré dans une nouvelle vidéo lundi les avoir converties à l’islam. Il exige la libération de prisonniers du groupe islamiste en échange de celle des jeunes filles.

“Toutes les filles dans cette vidéo ont été identifiées comme des étudiantes de l’enseignement secondaire de Chibok et 36 d’entre elles ont été identifiées par leurs parents.”, explique le gouverneur de la région natale des jeunes filles.

Parallèlement, l‘état d’urgence dans le nord-est du pays, surveillé par des avions américains a été prorogé. Le commandant des forces armées américaines en Afrique est en visite au Nigeria ce mercredi pour discuter de l’aide américaine dans les opérations de recherche.

La mobilisation internationale via des manifestations et sur les réseaux sociaux s’intensifie également.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Turquie : le bilan ne cesse de s'alourdir après une explosion dans une mine