DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Seconde nuit de sauvetage des mineurs, mais l'espoir est mince

Vous lisez:

Seconde nuit de sauvetage des mineurs, mais l'espoir est mince

Taille du texte Aa Aa

La nuit n’a pas stoppé les secouristes en Turquie. Ils essayent de sortir les victimes de la mine de Soma, dans l’ouest du pays. Mardi, une explosion les a piégés au fond, le bilan était en fin de journée de 274 morts, la plupart victimes d’intoxication au monoxyde de carbone, et quelques 120 mineurs manquent à l’appel. Leur chance de survie sont minces, le monoxyde de carbone qui tue en trois à cinq minutes pourrait faire 350 victimes au total, prédisent certains.

Pour les familles l’attente est insupportable, les corps sont emmenés dans des camions frigorifiques car la morgue est débordée.

Il s’agit de la plus grande catastrophe industrielle qu’ait connu la Turquie depuis 1992.

Le premier ministre Recep Tayyip Erdogan, qui a effectué une visite mouvementée à Soma dans l’après-midi, a décrété un deuil national de trois jours.