DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"1914", la guerre sur scène


le mag

"1914", la guerre sur scène

En partenariat avec

Il y a cent ans, éclatait la Première Guerre mondiale. À l’occasion de cet anniversaire, celui que l’on surnomme le magicien moderne du théâtre, le metteur en scène américain Robert Wilson, présente “1914” au
Théâtre national de Prague. Pour sa troisième pièce, Robert Wilson trace une ligne droite entre la “La Der des Ders” et l‘époque actuelle.

“Je pense que les événements de 1914, ou de 2014 sont semblables, il suffit de lire les journaux aujourd’hui, de voir les gros titres, de regarder les nouvelles à la télévision. Et ce sera probablement la même chose en 3 014. C’est toujours la même histoire”, explique Robert Wilson.

Robert Wilson s’est inspiré des “Aventures du brave soldat Chvéïk “ de l‘écrivain tchèque Jaroslav Hašeket et du roman « Les Dernier jour de l’humanité » de l‘écrivain autrichien Karel Kraus.

Il transforme ici l’ironie et la satire des deux auteurs en un patchwork de tableaux scéniques rythmés, teintés de musique et d’humour. Robert Wilson livre un chef-d‘œuvre de la communication visuelle basée sur le langage du corps et des sons.

“Pour moi, tout est musique. Qu’il s’agisse de quelqu’un qui parle, du ton de sa voix ou bien même de personnes qui ne parlent pas. On entend toujours quelque chose. Tout cela fait partie d’un paysage sonore, tout est musical”, détaille metteur en scène.

La première représentation de la pièce “ 1914 “ inaugure une série de manifestations théâtrales intitulées “zones de conflit” et organisées par l’Union des Théâtres de l’Europe (UTE).

Cette association a été créée en 1990 à l’initiative de Giorgio Strehler. À sa tête aujourd’hui, Ilan Ronen, le directeur artistique du Habima – le Théâtre National d’Israël.

“Toute zone de conflit est un danger. En tant qu’artistes, nous pouvons aider à créer des ponts entre ces zones et aider à prévenir les nouvelles explosions. Cela peut arriver tous les jours”, dit Ilan Ronen.

Des manifestations sur le thème du centenaire de la Première Guerre mondiale sont programmées dans toute l’Europe, de Vienne à Athènes en passant par Rome, Sofia, Reims et Milan notamment.

Le choix de la rédaction

Prochain article

le mag

Quand la créativité atteignait des sommets à Laurel Canyon