DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Drame de Soma : violences à Istanbul et Ankara

Vous lisez:

Drame de Soma : violences à Istanbul et Ankara

Taille du texte Aa Aa

À Istanbul, des centaines de manifestants se sont rassemblés dans le centre-ville pour demander à leur tour la démission du Premier ministre et de son gouvernement, qu’ils tiennent pour responsables de la tragédie de Soma. La police anti-émeute a repoussé les protestataires à coups de canons à eau, de gaz lacrymogènes et de balles en caoutchouc.

Le rassemblement a réuni les quatre principaux syndicats, qui n’ont pas hésité à qualifier de ‘‘meurtre’‘ le drame survenu à la mine de Soma. Ils appellent à une grève générale aujourd’hui et demandent aux grévistes de se vêtir de noir, en hommage aux mineurs disparus.

Ces récents évènements pourraient relancer la fronde anti-gouvernementale qui avait fait rage l‘été dernier à Istanbul et dans d’autres villes de Turquie.

La capitale Ankara a également été le théâtre mercredi de manifestations et de violences. Des étudiants ont défilé en direction du ministère de l‘Énergie avant d‘être repoussés par la police.