DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les autorités ukrainiennes ouvrent un dialogue pour maintenir l'unité nationale

Vous lisez:

Les autorités ukrainiennes ouvrent un dialogue pour maintenir l'unité nationale

Taille du texte Aa Aa

Elles assurent qu’elles ne céderont pas au “chantage” des insurgés armés pro-russes qui contrôlent l’Est du pays. Déclaration faite lors de la première table ronde qui s’est tenue hier à Kiev et durant laquelle le président ukrainien, Oleksandr Turchynov s’est dit ouvert au dialogue :

“On nous a dit qu’on ne voulait pas écouter Donbass. Mais pour écouter les gens, les armes devraient être déposées, les pillages devraient cesser et les bâtiments devraient être libérés. Nous sommes ouverts à un dialogue”.

“La population de Donbass est allée voter contre ce gouvernement. Je voudrais aussi ajouter que beaucoup de gens ont été endoctrinés, pour ainsi dire, par des facteurs externes comme la télévision. Je voudrais demander à nos partenaires occidentaux d’appeler les médias russes à rester tolérants et objectifs”, affirme le gouverneur de la région de Donetsk, Serhiy Taruta.

Moscou crie pour sa part à la “guerre civile” et dénonce l’absence des chefs séparatistes qui ont proclamé la “souveraineté” de deux régions de l’Est à l’issue d’un référendum dimanche dernier.

“Les prochaines réunions de cette table ronde montreront si elle pourra devenir ou non une étape réelle vers une désescalade de la situation. Le gouvernement compte organiser les prochaines tables rondes directement dans les régions. La prochaine dès samedi”, précise notre correspondante à Kiev, Angelina Kariakina.