DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Brésil: violences en marge des rassemblements anti-Mondial


Brésil

Brésil: violences en marge des rassemblements anti-Mondial

Des heurts ont éclaté ce jeudi soir dans plusieurs villes brésiliennes (Sao Paulo, Recife). Des casseurs s’en sont pris à des commerces, et la police est intervenue procédant à plusieurs dizaines d’arrestations.

Au départ, ce jeudi était une journée de mobilisation anti-mondial, avec des rassemblements dans tout le pays pour dénoncer les dépenses allouées à la coupe du monde de football.
Pour les organisateurs de ces manifestations, le gouvernement a consacré des sommes énormes à la construction des stades de football au détriment des services sociaux comme l‘éducation, la santé ou le logement, tout ça, disent-ils, pour un événement auquel les Brésiliens n’auront pas forcément accès.

“Nous, on pose juste une question : cette coupe du monde, elle est pour qui ?”, lance Vanessa. Cette manifestante a en fait son idée sur la question: “Cette coupe du monde, en réalité, la grande majorité de la population ne va pas en voir la couleur. Donc nous, on n’est pas d’accord avec cette conception des choses”.

En 2008, seul 1 Brésilien sur 10 se disait opposé à la Coupe du monde. Aujourd’hui, ils sont 4 sur 10 à y être hostiles.

Le premier match de la compétition aura lieu le 12 juin à Sao Paulo.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les Galapagos menacées par un cargo échoué