DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La zone euro souffre mais ce sont les Etats Unis qui boivent plus de vin


Business Line

La zone euro souffre mais ce sont les Etats Unis qui boivent plus de vin

L’Allemagne court, la France fait du surplace et l’Italie recule. Les chiffres du Produit intérieur brut au premier trimestre ont été sans pitié en nous rappelant combien la reprise économique reste fragmentée dans la zone euro. La croissance de la zone elle-même a atteint 0,2%, c’est le même rythme que celui observé à la fin 2013.

Cette faible croissance est liée à la crise et selon les dirigeants des grandes institutions internationales, l‘économie mondiale n’est pas sortie d’affaire. Parmi les risques figure la faible inflation qui touche particulièrement la zone euro comme l’a confirmé le chiffre de 0,7% en avril.

Autre héritage de la crise : le taux de chômage élevé. Un récent sondage indique que les Petites et Moyennes entreprises ne peuvent pas embaucher en raison des impayés dont les montants augmentent.

Pour oublier un moment ces problèmes nous nous transportons ensuite aux Etats Unis oú le marché du vin est devenu le premier marché mondial devant le marché français pour la consommation.
Tout ça c’est dans la nouvelle édition de Business Weekly.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Business Line

BCE : interpréter le langage de Mario Draghi